Mergi la conținut

Esperanto, langue commune équitable pour l’Union européenne et le monde : 50 faits à savoir.

de morico, 20 august 2019

Contribuții/Mesaje: 50

Limbă: Français

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:50:53

En Esperanto https://lernu.net/fr/forumo/temo/27035

Beaucoup de francophones veulent en savoir plus sur l’histoire, la facilité, l'équité, l’efficacité de l’espéranto pour l’Europe et le monde, sans forcément apprendre la langue tout de suite. "50 faits" peuvent y contribuer.

La grande majorité des citoyens de l’UE et dans le monde rencontre des difficultés pour la communication internationale. Si cette dernière s’est en partie démocratisée socialement dans les dernières décennies, les défis contemporains pourront être relevés plus efficacement avec la langue internationale auxiliaire équitable.

Les différentes organisations internationales et citoyens, que ce soit aux niveaux semi-continental, continental ou mondial peuvent améliorer leur équité et leur efficacité linguistiques avec l'espéranto. Ce fil traitera davantage du cas de l'Union européenne (UE), mais les idées sont aussi valables pour d'autres organisations et régions du monde.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:51:47

I- HISTOIRE DE LA COMMUNICATION ET DE LA LANGUE INTERNATIONALES
La communication internationale en Europe et dans le monde jusqu’à la fin du dix- neuvième siècle
1- Le latin, langue internationale pendant plus d’un millénaire en Europe.
2- L’essor des langues nationales après l’imprimerie de Gutenberg (1450)
3- Certaines langues européennes deviennent impériales (16ème siècle)
4- Descartes (1629) explique les principes de construction de la langue internationale
5- Le français devient une langue hégémonique (17e- 18eme)
6- La révolution industrielle qui est d’abord anglaise stimule de nouvelles langues hégémoniques (fin du 19ème)
L’essor très rapide de l’espéranto de 1887 à 1922
7- L’échec du volapük (1879) et la réussite de l’espéranto (1887)
8- Léon Tolstoï recommande l’espéranto (1894)
9- Le Fundamento (1905)
10- L’UEA (1908)
11- La SDN (1920)
12- Le rapport Inazo NITOBE à la SDN (1922)
13 – En septembre 1922,13 pays incluant près de la moitié de la population mondiale votent pour l’espéranto comme langue de travail auxiliaire de la SDN ; mais le représentant français met son véto.
14- Bilan : un essor très rapide de 1887 à 1922
15- L’essor des ultra-nationalismes et totalitarismes et le reflux diplomatique de l’espéranto jusqu’en 1945
La guerre froide, l’hyperpuissance états-unienne et la suprématie croissante de l’anglais jusqu’en 2000.
16-L’hyperpuissance US après 1945 et la domination de l’anglais
17- Extension du soviétisme, déstalinisation et espéranto
18- Les 6 langues officielles de l’ONU et la reconnaissance du rôle de l’espéranto par l’UNESCO.
19- CEE, UE : de 4 à 24 langues officielles. La langue hégémonique : du français à l’anglais.
20- Chute du soviétisme (1989-91) et « tout-à-l’anglais »
Révolution numérique, polycentrisme, écologie et recul relatif du « tout-à-l’anglais » au vingt et unième siècle
21- Révolution Internet : du « tout-à-l’anglais » au plurilinguisme
22- Déclin relatif des USA et montée de l’Asie
23- De nouvelles superpuissances : les BRIC
24- UE : domination de l’anglais et refus du « tout-à-l’anglais »
25- Vers un nouveau modèle social-économique-écologique international.
26- Ces tendances sont favorables à la langue internationale auxiliaire.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:52:44

La communication internationale en Europe et dans le monde jusqu’à la fin du dix- neuvième siècle

1- Le latin a été la langue impériale dominante jusqu’à la fin de l’empire romain vers 476, puis la langue internationale neutre de l’Europe des clercs et des savants pendant dix siècles.

2- L’invention de l’imprimerie en Europe par GUTENBERG vers 1450 a favorisé l’essor des langues nationales et celui de l’alphabétisation. Le latin commence à reculer relativement.

3- Certaines langues européennes deviennent impériales après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb (1492) et le premier tour du monde initié par Magellan (1519-1522). A partir du seizième siècle les savants écrivent, en plus du latin, dans d’autres langues européennes.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:53:07

4- Les principes de construction d’une langue internationale neutre et facile sont exposés par René DESCARTES, philosophe et scientifique français, dans une lettre du 20 novembre 1629 à son ami le père Mersenne : "Il faudra que l'humanité crée une langue internationale ; sa grammaire sera si simple qu'on pourra l'apprendre en quelques heures ; il n'y aura qu'une seule déclinaison et une seule conjugaison ; il n'y aura point d'exceptions ni irrégularités et les mots dériveront les uns des autres au moyen d'affixes."

5- Dans la deuxième moitié du 17ème siècle et au 18ème siècle, le français prend la place du latin comme langue de communication internationale dominante.

6- Au dix-neuvième siècle, la révolution industrielle s’étend progressivement à partir de l’Angleterre. Les pays anglophones et germanophones connaissent une croissance rapide et, à la fin du siècle, les trois principales langues scientifiques de l’époque, l’anglais, le français et l’allemand se disputent le premier rang.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:53:45

L’essor très rapide de l’espéranto de 1887 à 1922.

7- C’est dans un contexte de progrès technique rapide, de généralisation progressive de l’alphabétisation, de concurrence entre langues impériales et de menaces de guerre que, paraissent deux projets de langues internationales auxiliaires, le volapük de Johann Martin SCHLEYER en 1879 et l’espéranto initié par Ludwig ZAMENHOF en 1887.
Le premier projet a eu un peu de succès pendant quelques années. Mais c'est une langue difficile à apprendre et qui régressa rapidement, car ces difficultés engendrèrent le découragement, des tentatives de réformes, puis des scissions à l’intérieur de ce mouvement linguistique.
Le deuxième projet, bien conçu, beaucoup plus facile et s’appuyant sur des idées pacifiques et démocratiques, reçoit rapidement le soutien de la grande majorité des milieux intéressés par cette question.

8- A partir de 1894, une forte accélération de la diffusion de l’espéranto a lieu, quand le grand écrivain russe Léon TOLSTOÏ déclare :
"Les sacrifices que fera tout homme de notre monde européen en consacrant quelques temps à l'étude de l'espéranto sont tellement petits, et les résultats qui peuvent en découler tellement immenses, qu'on ne peut pas se refuser à faire cet essai."
La dictature tsariste, par peur de la contestation, interdit alors les publications espérantistes en Russie. Cela accrut considérablement le prestige et la diffusion de la langue dans les autres pays.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:54:23

9- Les fondements de la langue auxiliaire internationale sont édités dans un livret (le FUNDAMENTO) début 1905 et leur adoption est votée à l‘unanimité quelques mois plus tard au premier Congrès international de Boulogne sur mer. Il s’agit essentiellement d’une grammaire de base en 16 règles qui tient sur deux pages et d’un lexique élémentaire d'environ 1800 mots, « laissant tout le reste à une libre élaboration progressive ». Dès lors, comme d’autres langues vivantes, l’espéranto dispose à la fois d’une base stable qui garantit la cohérence de la langue, et d’une capacité d’évolution qui lui permet de s’enrichir sans cesse.

10- En 1908 la création de l’UEA ou Association Universelle d’Espéranto multiplie les échanges et fortifie la langue. L’UEA organise un congrès mondial chaque année dans un pays différent.

11- L’effroyable tuerie de la première guerre mondiale (1914-1918) ranime les idées pacifiques et internationalistes. La Société des Nations (SDN) est créée en 1920, à l’initiative du président états-unien Woodrow WILSON, mais le Sénat de Washington va refuser l’adhésion de son pays.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:54:55

12- En 1922, le Sous-Secrétaire Général de la Société des Nations Inazo NITOBE scientifique, membre de l'Académie Impériale du Japon, déclare dans un rapport "Esperanto as an International Language" "On peut affirmer avec une certitude absolue que l'espéranto est de huit à dix fois plus facile que n'importe quelle langue étrangère et qu'il est possible d'acquérir une parfaite élocution sans quitter son propre pays. Ceci est en soi un résultat très appréciable."

13- En septembre 1922, il est proposé d’adopter l’espéranto comme langue de travail auxiliaire de la SDN en plus du français, de l’anglais et de l’espagnol. Treize délégués de pays incluant ensemble près de la moitié de la population mondiale et une large majorité de la population des pays de la SDN, dont la Chine, l’Inde et le Japon votèrent la proposition contre un seul, le délégué français Gabriel Hanotaux qui mit son véto. Hanotaux n’appréciait pas le fait que le français perde sa position de langue de la diplomatie et voyait dans l’espéranto une menace. Deux ans après, la SDN recommandait que ses États membres incluent l’espéranto dans leurs programmes d’éducation.

14- L’essor de la langue espéranto dans cette période de 35 ans fut sans doute le plus rapide de l’histoire de l’humanité. D’une brochure connue de quelques personnes le premier mois de sa parution en juillet 1887, il obtient la reconnaissance diplomatique des pays incluant près de la moitié de la population mondiale en tant que langue internationale auxiliaire pour la SDN. L’espéranto est devenu depuis lors la langue internationale auxiliaire.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:55:30

L’essor des ultra-nationalismes et totalitarismes et le reflux diplomatique de l’espéranto jusqu’en 1945.

15- Au cours des années 20, l’espéranto continue de se développer rapidement dans de nombreux pays, y compris l’URSS. Cependant, en France dès 1922, le gouvernement de droite interdit l’enseignement de l’espéranto dans les locaux scolaires, interdiction levée par le ministre de l’Education du Front Populaire, Jean Zay, en 1938. Surtout à partir des années 30, des forces ultra-nationalistes et totalitaires hostiles à l’espéranto prennent le pouvoir dans des pays importants. Pour Hitler, l’espéranto est la langue de la conspiration juive et des francs-maçons. Pour Staline, c’est celle du cosmopolitisme bourgeois. Dans les années 40, ces deux hommes exercent le pouvoir sur la quasi-totalité de l’Europe continentale. L’espéranto est interdit, ses stocks de livres sont liquidés, bon nombre de ses partisans sont enfermés dans les camps de concentration et beaucoup y périssent. Au Japon, en Chine, en Espagne, au Portugal, les régimes dictatoriaux au pouvoir pratiquent à son égard une politique moins violente, mais qui va dans le même sens.

http://claudepiron.free.fr/articlesenfrancais/misersuresperanto.htm

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:56:51

La guerre froide, l’hyperpuissance états-unienne et la suprématie croissante de l’anglais jusqu’en 2000.

16- Les Etats-Unis en 1945 sont l’hyperpuissance : à la fois financièrement du fait du rôle clé du dollar ; économiquement car ils fabriquent près de la moitié de la production industrielle mondiale ; politiquement, militairement, médiatiquement, scientifiquement etc... Si, dans les décennies qui suivent, la part relative des Etats-Unis dans la production industrielle mondiale diminue fortement, ce pays reste néanmoins la principale superpuissance. Les pays les plus riches et les pays incluant la majorité de la population mondiale, sont, soit avec les Etats-Unis, soit neutres. Ils adoptent généralement l’anglais comme première langue étrangère, encouragés par un accord secret en 1961 entre la Grande Bretagne et les Etats-Unis. L’anglais devient la première langue de communication internationale dans tous les domaines stratégiques : non seulement le commerce et la finance, mais aussi les média, la science et la recherche etc…

17- Cependant l’extension du soviétisme est très importante après 1945 d’abord en Europe de l’Est, puis en Chine (1949), en Corée du Nord, à Cuba (1960), en ex-Indochine (1974) etc. L’ensemble de ces pays inclut presque un tiers de la population mondiale. Après la mort de Staline en 1953 et la recherche de la coexistence pacifique, l’espéranto est davantage accepté dans ces pays.

morico (Arată profil) 20 august 2019, 15:57:51

18- L’Organisation des Nations Unies (ONU) est créée en 1945, pour remplacer la Société des Nations. Suite à la guerre froide et aux vagues de décolonisation, en Asie puis en Afrique, la nouvelle organisation internationale va s’étendre à près de 200 Etats souverains. L’ONU va reconnaître six langues officielles en son sein : l’anglais et le français sont les deux langues de travail initiales ; l’espagnol, le russe, le chinois, puis l’arabe vont devenir progressivement aussi langues de travail. De plus l’UNESCO va reconnaître à l’espéranto, qui se développe dans tous les domaines, un rôle positif dans les relations internationales par deux résolutions en 1954 puis en 1985.

19- La Communauté économique européenne (CEE) est créée à la fin des années 50 par six pays ouest-européens. Celle-ci va s’élargir progressivement et se transformer en Union Européenne (UE) après 1992. Le principe de départ d’une reconnaissance égale des langues des pays membres (4 langues pour l’Europe des six de 1958) va s’étendre à 24 langues nationales pour les 28 pays de l’UE avant le Brexit. Jusqu’à l‘élargissement de 1995 aux ex-pays neutres (Suède, Finlande, Autriche), le français joue le rôle principal, dû notamment à son rôle pluriséculaire de langue diplomatique. Mais après 1995 l’anglais va devenir de plus en plus hégémonique, cette domination s’accentuant après le grand élargissement vers l’Est en 2005.Les documents préliminaires des différentes institutions de l’UE préparant les décisions, ainsi que ceux des sites officiels ne sont le plus souvent disponibles qu’en anglais

20- La crise puis la chute du camp soviétique en 1989-1991 favorisent l’hyperpuissance états-unienne et le « tout-à-l’anglais », selon l’expression de l’économiste des langues François Grin. Cependant après 2000 des tendances opposées à cette hégémonie ne cessent de se renforcer.

Înapoi la start