Aller au contenu

Qu’est-ce que l’espéranto ?

C’est une langue idéale pour la communication internationale.

Esperanto?

« L’idée interne de l’espéranto est, sur la base d'une langue neutre, de détruire les murs entre les populations et de rapprocher les êtres humains pour que chacun d'eux voie dans son prochain seulement un être humain et un frère. »

L.L. Zamenhof, 1912

La langue a été initiée par Ludwik Lejzer Zamenhof, qui a créé la grammaire sur la base des langues européennes en réduisant les exceptions au minimum. Le vocabulaire est principalement tiré des langues romanes, bien que l’on trouve aussi des mots germaniques et empruntés à d’autres langues. Après la parution du premier manuel en 1887, la nouvelle langue a attiré une communauté de locuteurs et a commencé un processus normal d’évolution au sein d’une communauté qui l’a utilisée dans des environnements variés et a créé une culture associée à la langue. Deux décennies plus tard sont nés les premiers enfants qui parlaient en espéranto avec leurs parents, c’est-à-dire les premiers locuteurs natifs de la langue. On peut donc dire qu’il s’agit d’une langue créée pour la communication internationale, qui a ensuite été créolisée et qui est aujourd’hui la langue d’une diaspora d’espérantophones.

L’espéranto a été créé sur la base du vocabulaire des langues indo-européennes, mais son but était d’être facile à apprendre. Pour cette raison, sa grammaire est agglutinante, une caractéristique typique des langues turques et finno-ougriennes, mais à un niveau plus profond elle est isolante, comme le mandarin et le vietnamien, c’est-à-dire que ses morphèmes peuvent être utilisés comme des mots indépendants. Sa grammaire est entièrement régulière et permet de créer une très grande quantité de mots en combinant des radicaux avec une quarantaine d’affixes : par exemple, à partir du radical san- (« santé, sain »), il est possible de créer des mots tels que malsana (« malade »), malsanulo (« personne malade »), gemalsanuloj (« personnes malades des deux sexes »), malsanulejo (« hôpital »), sanigilo (« remède »), saniĝinto (« personne qui a guéri »), sanigejo (« lieu de traitement »), malsaneto (« petite maladie »), malsanego (« maladie grave »), malsanegulo (« personne très malade »), sanstato (« état de santé »), sansento (« sensation de santé »), sanlimo (« limite de santé »), malsankaŭzanto (« pathogène »), kontraŭmalsanterapio (« thérapie contre la maladie »)… Les principales classes de mots (noms, verbes, adjectifs et adverbes) ont des terminaisons systématiques qui permettent de toujours les reconnaître. La régularité de l’espéranto le rend particulièrement facile à apprendre, et sa capacité à créer des nouveaux mots simplement en fait une langue très productive, avec un vocabulaire potentiellement illimité capable d’exprimer de nouveaux concepts. Par exemple, il est possible d’écrire un roman à propos de Martiens en forme de table et de les qualifier de tablo (« table »), tablino (« table femelle »), tablido (« petit de table »)… On peut imaginer une personne qui marche en arrière ( inversmarŝanto , « marcheur inverse »), un remède contre le dogmatisme ( maldogmigilo , « dédogmatiseur »), etc.

Principales caractéristiques de l’espéranto

L’idée de base de l’espéranto est la recherche de la tolérance et du respect entre les êtres humains de divers peuples et cultures. La communication est une partie essentielle de l’intercompréhension, et si la communication a lieu dans une langue neutre, cela peut renforcer le sentiment qu’on se «rencontre» à conditions égales et avec respect l’un pour l’autre.

International

L’espéranto sert principalement à la communication entre des personnes de nationalités différentes quand elles n’ont pas de langue maternelle en commun.

Neutre

Il n’appartient à aucun peuple ni pays particulier et, de ce fait, fonctionne comme langue neutre.

Équitable

Quand on utilise l’espéranto, on se sent, d’un point de vue linguistique, plus à égalité avec son interlocuteur que quand on utilise par exemple l’anglais en parlant avec une personne dont l’anglais est la langue maternelle.

Assez facile

Grâce à la structure et à la construction de la langue, il est généralement beaucoup plus facile de maîtriser l’espéranto, comparativement avec une langue nationale étrangère.

Vivant

L’espéranto évolue et vit comme les autres langues. En espéranto, il est possible d’exprimer toutes les facettes de la pensée humaine et tous les sentiments.

Juste

Tous ceux qui apprennent l'espéranto ont de bonnes chances d'atteindre un haut niveau et, du point de vue de la langue, d'arriver à niveau de communication égal avec quiconque, indépendamment de sa langue maternelle.

Histoire

  • 1878

    Une première version primitive de l’espéranto, appelée par Zamenhof Lingwe Uniwersala, est achevée. Cependant, elle diffère considérablement de l’espéranto moderne.

  • 1887

    Zamenhof publie avec l’aide de sa femme Unua Libro, le livre jetant les bases de l’espéranto moderne.

  • 1889

    Le premier magazine en espéranto, La Esperantisto, est publié à Nuremberg, et le premier club d’espéranto est fondé.

  • 1905

    Le premier congrès mondial (Universala Kongreso) se tient à Boulogne-sur-Mer. 688 personnes y participent.
    Le Fundamento de Esperanto est publié.

  • 1908

    L’association mondiale d’espéranto (Universala Esperanto-Asocio) est fondée.

  • 1954

    L’UNESCO établit des relations avec l’association mondiale d’espéranto. Première résolution de l’UNESCO.

  • 1985

    Deuxième résolution de l’UNESCO, qui encourage les États-membres de l’ONU à ajouter l’espéranto à leurs programmes scolaires.

  • 1987

    6000 espérantistes sont présents au 72e congrès mondial d’espéranto à Varsovie, pour marquer le centenaire de la langue.

  • 2002

    lernu! est lancé. Il s’agit du plus grand site pour apprendre l’espéranto, entièrement gratuit.

  • 2008

    La version en espéranto de Wikipédia, la plus grande encyclopédie en ligne, atteint 100 000 articles.

  • 2009

    Il est désormais possible de passer des examens internationaux d’espéranto à trois niveaux (B1, B2, C1) et d’être évalué dans quatre compétences (compréhension écrite et orale, expression écrite et orale) selon le Cadre européen commun de référence pour les langues.

  • 2012

    Google Translate ajoute l’espéranto comme 64e langue.

  • 2015

    Duolingo a mis en ligne un cours d'espéranto pour les anglophones.

  • 2016

    Parution d'une nouvelle version de lernu!

L'espéranto, c'est…

  • Partie 1

    L'espéranto est une langue qui sert à tout.

  • Partie 2

    L'espéranto est une langue aux traits multiples.

  • Partie 3

    L'espéranto est une langue utilisée de plusieurs manières.

  • Partie 4a

    L'espéranto est une langue qui peut être apprise et qui est digne de l'être.

  • Partie 4b

    L'espéranto est une langue qui peut être apprise et qui est digne de l'être.

  • Partie 5

    L'espéranto est une langue avec un mouvement coloré.

  • Partie 6

    L'espéranto est une langue du futur.

Grammaire

Alphabet

Voici l’alphabet de l’espéranto. Chaque lettre est toujours prononcée de la même façon et la prononciation est parfaitement régulière. Cliquez sur les exemples pour entendre la prononciation !

  • Aa ami aimer
  • Bb bela beau (belle)
  • Cc celo but
  • Ĉĉ ĉokolado chocolat
  • Dd doni donner
  • Ee egala égal(e)
  • Ff facila facile
  • Gg granda grand(e)
  • Ĝĝ ĝui jouir
  • Hh horo heure
  • Ĥĥ ĥoro choeur
  • Ii infano enfant
  • Jj juna jeune
  • Ĵĵ ĵurnalo journal
  • Kk kafo café
  • Ll lando pays
  • Mm maro mer
  • Nn nokto nuit
  • Oo oro or
  • Pp paco paix
  • Rr rapida rapide
  • Ss salti sauter
  • Ŝŝ ŝipo vaisseau
  • Tt tago jour
  • Uu urbo ville
  • Ŭŭ aŭto auto
  • Vv vivo vie
  • Zz zebro zèbre

Substantifs

Tous les substantifs en espéranto finissent par -o. (Les substantifs sont aussi appelés «noms communs»)

  • domo maison
  • libro livre

Pluriel

Pour former le pluriel, on ajoute simplement -j à la fin du mot :

  • domoj maisons
  • libroj livres

Objet

En espéranto on indique le complément d’objet direct par l’ajout de -n. Cela permet de changer l’ordre des éléments de la phrase sans en changer la signification. (Le complément d’objet direct désigne ce qui est directement concerné par l’action.)

  • La hundo amas la katon Le chien aime le chat.
  • La kato amas la hundon Le chat aime le chien.

Adjectifs

En espéranto, tous les adjectifs se terminent par -a. (Les adjectifs sont utilisés pour décrire des substantifs.)

  • alta haut(e)
  • bela beau (belle)

Préfixes

Regardez ! L’ajout de mal- au début d’un mot permet d’exprimer le sens contraire du mot de départ.

  • malalta bas(se)
  • malbela laid(e)

mal- est un exemple de préfixe. On ajoute un préfixe devant un mot pour créer de nouveaux mots. Il existe en espéranto 10 préfixes différents.

Suffixes

Il y a aussi de nombreuses manières de faire des nouveaux mots au moyen de terminaisons spéciales. Par exemple -et-

  • dometo maisonette
  • libreto livret, petit livre

-et- est un exemple de suffixe. On place un suffixe à la fin des mots pour créer de nouveaux mots. En espéranto, il existe 31 suffixes différents.

Verbes

Les verbes sont bien sûr très importants. Mais vous trouverez qu’ils sont aussi très simples en espéranto. (Les verbes montrent la réalisation d’une action ou l’état d’une situation.)

  • ludi jouer
  • ridi rire

Formes verbales

L’infinitif se termine par -i. Les verbes au présent se terminent toujours par -as, au passé par -is et au futur par -os. Il n’y aucun verbe irrégulier !

  • mi estas je suis
  • mi estis j’étais, je fus, j'ai été
  • mi estos je serai
  • vi estas tu es, vous êtes
  • vi estis vous étiez, vous fûtes, vous avez été
  • vi estos tu seras, vous serez
  • li estas il est
  • li estis il était, il fut, il a été
  • li estos il sera
  • ŝi estas elle est
  • ŝi estis elle était, elle fut, elle a été
  • ŝi estos elle sera
  • ĝi estas il est, elle est (neutre: pour les objets et animaux)
  • ĝi estis il/elle (neutre) était, il/elle fut, il/elle a été
  • ĝi estos il/elle (neutre) sera
  • ni estas nous sommes
  • ni estis nous étions, nous fûmes, nous avons été
  • ni estos nous serons
  • ili estas ils/elles sont
  • ili estis ils/elles étaient, ils/elles furent, ils/elles ont été
  • ili estos ils/elles seront

Adverbes

Les adverbes se forment au moyen de la terminaison -e. (Les adverbes sont des mots qui qualifient un verbe.)

  • silente silencieusement
  • rapide rapidement

Voulez-vous en apprendre davantage?

Commencer à apprendre

Retour au début