Aller au contenu

L’espéranto comme accélérateur de multilinguisme pour les enfants

Recommandations pour les enseignants

Introduction

Le cours « Accélérateur de multilinguisme », ou Multlingva Akcelilo (MLA), a été créé pour servir d’introduction à l’apprentissage des langues étrangères et pour en accélérer l'apprentissage. L'espéranto est une langue planifiée, conçue pour être apprise rapidement et facilement. De ce fait, ses règles sont régulières et son système de formation des mots est basé sur un ensemble de racines et d'affixes. C'est pour cela qu'en une année scolaire, après seulement 60 heures de cours et à l’aide d'exercices en ligne que les élèves font eux-mêmes sur leur ordinateur, il est possible d'acquérir les bases de l’espéranto, suffisantes pour que les élèves puissent parler, comprendre et lire de manière autonome, au moyen d’un nombre minimal de morphèmes enseignés.

Avec ce cours, les enfants apprennent de manière ludique les bases d’une langue analytique, ce qui leur donne une idée claire du fonctionnement des langues. Ils comprennent la nature des mots, des termes tels que « pluriel », les deux cas essentiels (nominatif et accusatif) et la manière de former des phrases. Ils acquièrent également la capacité à créer de nombreux mots nouveaux à partir de racines de base et d’affixes, comme cela existe dans toutes les langues. Cela permet aux enfants de percevoir clairement la structure universelle des langues, ce qu’on appelle les connaissances métalinguistiques.

Après seulement deux heures de cours, les enfants comprennent que tous les noms se terminent par -O et les verbes au présent par -AS. À partir de ces deux règles et d'une vingtaine de mots, ils peuvent déjà former des phrases eux-mêmes. Ce faisant, ils acquièrent un savoir métalinguistique important qui les aidera à mieux comprendre la grammaire de leur langue maternelle et des langues étrangères qu’ils apprendront par la suite. Dès la deuxième heure de cours, les enfants reçoivent quatre enveloppes contenant des mots écrits sur des cartes de couleurs différentes. Ces mots représentent trois parties du discours et quatre fonctions grammaticales différentes. En mettant des mots piochés au hasard dans le même ordre (d’abord la carte rouge, plus la jaune, puis la verte), ils forment des phrases qu’ils doivent traduire, pour déterminer ensuite si les phrases ainsi obtenues ont du sens. Ils apprennent ainsi de manière ludique à quoi servent un nom, un verbe et une préposition. Ils s’amusent avec le résultat de leurs traductions et apprennent en même temps le sens des mots.

Le matériel pédagogique est basé sur l’application d’une approche scientifique de la fréquence des mots et des éléments de grammaire.

En 1979, pendant une rencontre internationale de familles espérantophones à Lucerne (Suisse), une enquête intéressante a été réalisée sur le nombre de morphèmes dans les conversations quotidiennes d’enfants parlant l’espéranto comme langue maternelle, parallèlement à la langue de leur pays et/ou les langues de leurs parents. 60 000 mots ont alors été enregistrés puis séparés en morphèmes. Il n’y a qu’en espéranto que tous les mots peuvent être clairement séparés en morphèmes clairs. Les morphèmes ont été comptés par informatique et triés par fréquence d’utilisation. Les résultats obtenus étaient révolutionnaires : dans tout le corpus, il n’y avait que 1500 morphèmes, dont les 467 plus fréquents couvraient 95 % du corpus, et les 250 plus fréquents couvraient environ 80 % de tout le corpus. Il y a quelques années, les morphèmes d’un corpus de textes publiés sur Internet comprenant 10 millions de mots ont été recensés informatiquement. Les résultats étaient très semblables en ce qui concerne les proportions de morphèmes les plus fréquents dans la langue quotidienne. La différence entre cette étude et la première réside dans le fait que l’étude de Lucerne avait plus de morphèmes importants pour parler aux enfants.

Par la suite, un manuel d’espéranto a été créé sur la base des morphèmes les plus fréquents, selon ce qu’on appelle la méthode de Zagreb, grâce à laquelle il est toujours possible d’apprendre l’espéranto depuis une quarantaine de langues.

Le cours pédagogique « Accélérateur de multilinguisme » (Multlingva Akcelilo - MLA) est basé sur ces études de la fréquence des morphèmes dans la langue parlée. Le matériel pédagogique, basé sur environ 300 morphèmes, permettra aux enfants de former leurs propres phrases dès le début, au lieu de mémoriser des phrases prêtes à l'emploi. Mémoriser beaucoup de vocabulaire est l'un des plus gros problèmes dans l'apprentissage des langues. C'est pourquoi le but de ce cours est de minimiser la quantité de morphèmes à apprendre tout en permettant aux enfants de construire de nombreuses phrases et de communiquer librement. Les morphèmes non inclus dans le matériel pédagogique ne doivent donc pas être ajoutés spontanément pendant le cours, car cela peut ralentir l'apprentissage.

L'idée du projet était que le MLA enseigne aux professeurs de langues étrangères uniquement à l'aide du guide et du matériel pédagogique, dans leur langue, sans qu'ils aient appris l'espéranto au préalable. Le matériel enseigné contient un minimum d'espéranto, que les enseignants de langues étrangères pourront apprendre en même temps que leurs élèves et en préparant leurs cours.

Des cours expérimentaux dans trois écoles ont montré que cette approche était un succès. Les réponses aux questionnaires des enfants, des enseignants et des parents ont montré l'enthousiasme de tous pour le cours. Les enfants ont beaucoup apprécié le cours (deux heures par semaine), et les enseignants l'ont trouvé non seulement intéressant, mais aussi utile. Deux tests réalisés en fin d'année scolaire ont évalué la capacité des élèves à reconnaître des notions grammaticales élémentaires dans leur langue maternelle, ainsi que leurs connaissances métalinguistiques. Les tests ont été effectués sur deux groupes : d'une part les élèves qui ont appris l'espéranto et d'autre part un groupe témoin, de même taille, d'enfants qui n'avaient pas suivi le cours. Ces tests ont montré que les enfants ayant suivi le cours MLA avaient des résultats meilleurs que ceux qui n'avaient pas suivi le cours.

Le MLA s'avère donc une introduction utile aux langues étrangères pour les enfants. Elle permet d'accélérer leur apprentissage tout en améliorant la compréhension de la structure et de la grammaire de leur langue maternelle. Des recherches menées dans les années 1990 sur des cours similaires ont montré que l'apprentissage peut être accéléré de 25 à 30 % après deux ans d'apprentissage des langues. Plus tard encore, la différence des connaissances en langues étrangères entre les élèves qui ont suivi les cours LME et ceux qui ne l'ont pas suivi se creuse de plus en plus, ce qui prouve que les cours MLA peuvent fournir un avantage à long terme.

L'objectif du MLA est d'encourager l'utilisation active de la langue. À cette fin il serait donc avantageux que les classes MLA puissent, dès la fin de la deuxième leçon (soit 20 heures d'étude), entrer en contact avec des classes d'autres pays avec lesquelles elles pourraient correspondre ou converser au moyen d'internet. Il serait également souhaitable d'organiser, à la fin du cours, une rencontre internationale avec les groupes géographiquement les plus proches, mais cela n'est pas obligatoire.

Pour terminer, voici quelques exemples de la fonction propédeutique de ce cours. Tout d'abord, il y a un transfert direct de connaissances de mots qui sont similaires dans plusieurs langues. Par exemple, si les élèves apprennent l'allemand comme langue seconde, ils trouveront en espéranto de nombreux mots ayant des racines communes, tels que LERNI, IN, NUR, DANKI, HAVI, etc. Mais le transfert indirect est encore plus important : cela inclut par exemple la compréhension de concepts tels que les temps verbaux, les modes, le complément d'objet direct, etc. Ce transfert indirect vient du fait qu'en apprenant une nouvelle langue, on acquiert une connaissance métalinguistique, c'est-à-dire la compréhension de la structure des langues en général. L'étendue de cette connaissance dépend de la langue choisie pour introduire l'apprentissage des langues. L'espéranto s'avère particulièrement bien adapté à ce rôle, en particulier pour l'acquisition des langues indo-européennes.

Que devez-vous savoir pour enseigner avec le MLA ?

Qu'est-ce que l'accélérateur du multilinguisme ?

Le MLA est un outil d'aide à l'apprentissage des langues étrangères. Il peut être utilisé entre autres dans les écoles. Son utilisation bénéficie du soutien de https://lernu.net/fr/instruado. Le matériel pédagogique se compose de six leçons, représentant un volume de 60 heures de cours. Quatre heures supplémentaires sont prévues pour les révisions et / ou les tests.

Pourquoi et comment l'apprentissage de l'espéranto aide-t-il à apprendre d'autres langues étrangères ?

Apprendre l'espéranto est relativement facile pour les élèves.
L'espéranto est une langue planifiée (ou construite), ce qui signifie que son auteur, le médecin polonais Zamenhof, l'a conçue en suivant un plan, tout comme on construit une maison à partir d'un plan. Zamenhof a beaucoup réfléchi aux éléments qui devraient composer la langue, afin de la rendre la plus simple possible à apprendre. En se basant sur différentes langues, romanes, germaniques et slaves, il a conçu l'espéranto comme une langue n'ayant quasiment aucune forme irrégulière ni exception, tout ce qui, très souvent, complique l'apprentissage des langues étrangères.
En espéranto, les élèves reconnaissent inconsciemment des éléments de leur propre langue.
Étant donné que l'espéranto est basé sur différentes langues romanes, germaniques et slaves, les élèves qui apprennent l'espéranto se trouvent souvent en territoire connu, que ce soit par la similitude des mots (leurs racines et leurs terminaisons) ou la similitude des constructions grammaticales.
L’espéranto fait partie des langues flexionnelles.
La plupart des constructions grammaticales de l'espéranto peuvent donc être comparées à celles des langues parlées par les élèves. Cela les aide inconsciemment à reconnaître et à apprendre les constructions grammaticales.
Si les élèves apprennent une langue, il leur sera plus facile d'apprendre d'autres langues.
Lorsque nous apprenons une nouvelle langue, nous transférons les méthodes ou stratégies d'apprentissage d'une langue vers l'autre. Ainsi, nous relions des mots et des règles grammaticales entre les langues (de manière inconsciente) et nous connaissons déjà les processus d'apprentissage.
(https://www.psychologytoday.com/intl/blog/life-bilingual/201506/can-second-language-help-you-learn-third).
C'est ici que le MLA représente une passerelle entre l'apprentissage individuels d'une nouvelle langue et la politique linguistique actuelle en Europe, qui suit les attentes des parents.

Comment le MLA peut-il être lié à la politique linguistique de l'Union européenne et aux attentes des parents ?

La mondialisation et de la mobilité font que de nos jours, dans des pays de l'Union européenne, les parent attendent des écoles qu'elles apprennent à leurs enfants à parler des langues étrangères conformément à la politique linguistique de l'UE.
(https://ec.europa.eu/education/policies/multilingualism/about-multilingualism-policy_en)
En outre, les parents soutiennent l'idée d'un apprentissage précoce des langues étrangères. Il est bien connu que la période de développement d'un enfant est idéale pour apprendre de nouvelles langues de manière inconsciente, en utilisant des stratégies acquises par l'apprentissage de la (ou des) langue maternelle, d'autant que cette période est propice à la mémorisation rapide des mots nouveaux.

Pourquoi utiliser le MLA pour des élèves d’environ neuf ans ?

Vers l'âge de neuf ou dix ans, les enfants commencent à apprendre les langues différemment : ils développent une méthode analytique d'apprentissage des langues, ce qui signifie qu'ils sont capables de comprendre une approche métalinguistique des langues et de la grammaire. Comment le MLA peut-il les aider dans cet apprentissage ?

Au cours de cette période ou même un peu plus tôt, le MLA les aide à passer à la phase analytique d'apprentissage des langues, grâce à l'acquisition de morphèmes1 basés sur les langues européennes2, formant ainsi la base des connaissances métalinguistiques que les enfants appliqueront plus tard aux autres langues qu'ils aborderont. La méthode avec laquelle nous enseignons l'espéranto joue bien entendu un rôle important dans l'acquisition de ces connaissances de base.
1. Les mots composés s’obtiennent par la simple réunion des éléments qui les forment, écrits ensemble, mais séparés par des tirets qui peuvent être omis. Le mot fondamental doit toujours être à la fin. Les terminaisons grammaticales sont considérées comme des mots.
2. La quasi-totalité des éléments autonomes ou morphèmes invariables de ce vocabulaire de base de l'espéranto, qui constituent les mots, sont originaires d'une ou plusieurs langues européennes, notamment latin, grec ancien, français, italien, anglais et allemand.

Comment peut-on inclure le MLA dans la politique linguistique de l'école ?

Le MLA offre avant tout une aide aux enseignants pour leur permettre de transmettre des compétences en langues étrangères et de construire la politique linguistique de l'école. Ils peuvent adapter l'outil à l'offre de langues étrangères de l'école et l'inclure dans la séquence des langues enseignées.

Quels sont les autres avantages du MLA pour l'école ?

L'utilisation du MLA permet le travail en équipe à l'école, car il est nécessaire que le MLA soit inclus de manière appropriée dans la politique linguistique de l'école et les programmes enseignés à l'école. Cela implique de planifier à quel moment inclure le MLA et également désigner quels enseignants seront ambassadeurs de la méthode auprès des enfants. L'école se dote ainsi d'un ensemble d'outils pour développer le multilinguisme et atteindre l'objectif qui est que chaque enfant de l'UE apprenne au moins deux langues étrangères.

Comment le MLA permet-il à l'école de s'intégrer dans son environnement ?

Le MLA permet également la coopération de plusieurs écoles, ainsi que la coopération de l'école avec les parents et son environnement plus large. Il permet d'intégrer des groupes tels que les parents et les grands-parents, et permet également la création de réseaux entre différentes écoles, ce qui contribue à la mise en place de politiques scolaires et linguistiques locales.

Il est également intéressant de tisser des liens entre écoles au-delà des frontières, car le MLA permet aux enfants de rencontrer d'autres enfants de leur âge qui ont un même niveau de langue. Grâce à cet outil, les écoles peuvent se retrouver en ligne ou organiser des rencontres physiques où les enfants pourront utiliser la langue dans des situations réelles.

Quelles sont les compétences requises pour un enseignant utilisant le MLA ?

L'enseignant qui utilisera le MLA avec les enfants N'EST PAS tenu d'avoir développé des compétences linguistiques en espéranto. Le MLA est conçu de manière à permettre à l'enseignant de développer ses compétences en utilisant l'outil pour la préparation régulière de ses cours. Ceci est rendu possible par la conception en spirale du MLA, qui part de choses simples pour évoluer vers des contenus plus complexes, et par le fait que l'espéranto est basé sur les langues romanes, germaniques et slaves.

Il est cependant préférable que l'enseignant soit déjà enseignant de langues étrangères ou de la langue maternelle des enfants, car il est plus facile pour ceux ayant des compétences dans l'enseignement des langues d'appréhender l'utilisation du MLA. De plus, le MLA offre la possibilité de comparaisons interlinguistiques, qui seront également utiles pour l'enseignant dans l'exercice de sa profession.

Les professeurs de langues étrangères maîtrisent les approches et les méthodes d'apprentissage des langues étrangères, comprennent la façon dont les langues sont apprises et pourront donc facilement appliquer leurs méthodes de travail pour l'apprentissage d'une nouvelle langue étrangère. Cependant, si une école est en mesure d'embaucher un enseignant espérantophone, cela permettra de simplifier le travail en allégeant le processus de préparation des cours.

Le développement professionnel des enseignants que nous observons dans les projets organisés avec les écoles montre qu'ils acceptent volontiers de nouveaux fonctionnements dans le système éducatif, s'ils sont non seulement contraints de le faire, mais s'ils croient réellement en eux. C'est pourquoi les enseignants doivent avoir la possibilité de découvrir le MLA, de le tester et d'en parler, notamment avec la direction de l'école. Les chefs d'établissement doivent donc favoriser une attitude positive envers le MLA. Les expériences positives d'autres enseignants et d'autres écoles y contribuent certainement (dans le cadre du projet, nous avons testé le matériel à l'école élémentaire Rudolf Maister Šentilj en Slovénie, à l'école élémentaire Retkovec en Croatie et à l'école élémentaire Hristo Botev en Bulgarie).

Une fois que les enseignants verront dans le MLA une aide concrète et pratique pour la promotion de l'apprentissage des langues étrangères dans les écoles, cela suscitera leur curiosité et leur désir d'apprendre, et les préparera à utiliser le MLA. Par conséquent, les chefs d'établissement et les enseignants doivent également envisager le MLA dans le contexte de la politique linguistique de l'école et dans le contexte plus large des politiques linguistiques, qui inclut également les parents et leur environnement.

L'approche méthodologique du MLA

Le MLA est construit en spirale, commençant par les éléments les plus simples, qui sont ensuite peu à peu développés. Il se compose de seulement 300 morphèmes, choisis de manière à permettre dès le début la construction de phrases porteuses de sens. L'utilisation d'un nombre relativement restreint de morphèmes est élargie grâce à de nombreux affixes et terminaisons, qui sont en quelque sorte les outils qui permettent, en espéranto, de produire une grande variété de mots et de significations, à partir de seulement 300 éléments de base. Les élèves apprennent de nouveaux éléments de vocabulaire et de grammaire à travers différentes activités d'expression orale, d'écoute, de lecture et d'écriture.

Le contenu de ce cours de 60 heures est organisé comme suit : on commence par les six première leçons du manuel construit selon la méthode dite de Zagreb, qui sont des leçons structurées en fonction de la fréquence des morphèmes. Par conséquent, dans la première leçon, on travaille avec les 40 premiers morphèmes les plus courants, puis 40 autres morphèmes dans la deuxième leçon et ainsi de suite, jusqu'au total de 300 morphèmes. Parmi ceux-ci se trouvent quelques morphèmes moins réguliers, mais qui sont utilisés pour les besoins des textes du cours, des dialogues ou des exercices.

Les morphèmes contiennent à la fois des éléments lexicaux et grammaticaux, de sorte que les éléments grammaticaux sont, autant que possible, organisés par fréquence d'utilisation en espéranto parlé. Cela permet aux enfants d'utiliser la langue dès la première leçon et plus encore dans la deuxième leçon, pour parler, rédiger des textes, lire et jouer les dialogues et les sketchs. C'est pourquoi il est important pour les enseignants d'être persévérants et de faire répéter ces exercices jusqu'à ce que les enfants aient tout assimilé, même s'ils ne terminent pas toutes les leçons conformément au plan de cours. Il est également très important de ne pas ajouter de morphèmes qui augmenteraient le nombre total de morphèmes.

Pendant les 60 heures prévues pour le cours, les enseignants ne pourront peut-être pas terminer les six leçons, mais il est important qu'ils arrivent au moins jusqu'à la leçon 5, car elle illustre la logique du système linguistique des pronoms. Le système des pronoms dans les autres langues est en général très complexe. En croate, par exemple, il représente au moins 3000 à 4000 mots, qu'il est très difficile à rassembler en un tout logique. En espéranto, cela est beaucoup plus simple, car cela peut se faire en combinant des éléments dans un tableau 5 x 8 cases, soit 40 éléments. Bien que les pronoms soient progressivement introduits dès la première leçon, leur structure globale ne sera apparente que dans la cinquième leçon, ce qui aidera grandement les enfants à apprendre d'autres langues étrangères.

Il n'est pas important de terminer toutes les leçons, et si pour une raison quelconque l'enseignant voit qu'il ne sera pas possible de terminer tout le cours, il est préférable de répéter ce qui a déjà été appris, jusqu'à ce que le contenu soit bien assimilé. Même s'il n'est pas possible d'atteindre la cinquième leçon, la plupart des pronoms seront rencontrés assez tôt par les élèves, ce qui leur facilitera la compréhension des langues étrangères.

Les élèves apprennent de nouveaux éléments de vocabulaire et de grammaire à travers différentes activités d'expression orale, d'écoute, de lecture et d'écriture, qui sont détaillées ci-dessous.

Le matériel a été conçu de manière à aider les enseignants à préparer leurs cours même s'ils n'ont aucune connaissance préalable de l'espéranto. Chacune des leçons comporte une section présentant les nouveaux éléments grammaticaux à aborder. Pour chaque leçon, il y a une liste de nouveaux éléments grammaticaux et une liste de nouveaux mots. Le plan d'une séance de cours comprend également des instructions sur la manière et le moment où les enseignants sont censés introduire les nouvelles notions.

L'ensemble du cours est composé de 6 leçons réparties en unités. L'enseignant est libre de décider s'il veut suivre le cours en suivant ces unités (chaque unité correspond à une séance de 2 heures), ou s'il souhaite diviser les unités en plusieurs séances plus courtes. Le choix dépend de l'emploi du temps de l'école et de la concentration des élèves. Le matériel pédagogique peut être adapté selon ces différentes contraintes.

Matériel pédagogique

Le matériel pédagogique se compose d'activités nombreuses et diverses, dont le but est de développer différents types de compétences linguistiques tout en motivant les enfants à apprendre. Nous avons inclus des textes, des extraits sonores, des exercices, des jeux, des sketchs, des chansons et des exercices à faire sur ordinateur. Vous trouverez tout le matériel pédagogique sur le site du MLA https://lernu.net/fr/instruado et pourrez l'imprimer directement. Vous pourrez également télécharger les enregistrements audio.

Pour certaines leçons, l'utilisation d'un ordinateur sera nécessaire, car nous avons préparé des exercices adaptés pour compléter le cours. Par conséquent, nous vous recommandons de mettre en œuvre ce cours dans les salles de classe où des ordinateurs sont disponibles. Si cela n'est pas possible, vous pouvez effectuer des activités alternatives et donner en devoir les exercices à faire sur ordinateur.

Types de ressources pédagogiques

Textes et enregistrements sonores
La plupart des leçons sont basées sur un texte qui introduit de nouveaux mots et structures grammaticales. Chaque texte est également disponible sur le site Internet sous forme d'enregistrement sonore. Nous recommandons que lors de la lecture du texte, les enfants le traduisent avec l'aide de l'enseignant.
Dialogues
Le matériel comprend également un grand nombre de dialogues, dont le but est de développer les compétences orales. Les dialogues permettent aux élèves de développer leurs compétences orales avant même de pouvoir former eux-mêmes des phrases. Nous recommandons aux élèves de lire les dialogues, d'abord par groupes de deux, puis de les lire devant les autres élèves. Chaque binôme devra toujours traduire le dialogue, ce qui favorise l'apprentissage collaboratif.
Exercices et jeux
Sur notre site internet, vous trouverez de nombreux exercices qui sont principalement destinés à développer les compétences en lecture et en écriture des élèves. La plupart d'entre eux peuvent être aussi imprimés et utilisés comme fiches d'exercices. Certains d'entre eux demande une préparation (découper, répartir dans des enveloppes, etc.), tandis que vous aurez besoin d'un accessoire (par exemple une balle) pour certains autres. De nombreux exercices sont présentés de manière à permettre aux enfants de créer eux-mêmes des phrases (parfois aussi des mots), car l'espéranto permet de combiner relativement librement des mots et de former des phrases en respectant les règles grammaticales. Cela n'aboutit cependant pas toujours à des énoncés porteurs de sens. Cette activité créative est très motivante pour les enfants et très ludique.
Traductions
Les exercices de traduction sont certainement parmi les activités les plus exigeantes de ce cours. Ils représentent un défi pour les élèves et les enseignants, car les élèves sont souvent peu familiers avec tous les processus qui se déroulent pendant la traduction. Les exercices de traduction sont cependant très utiles pour développer la conscience linguistique, car ils fournissent aux enfants un moyen de penser directement aux différences et aux similitudes entre les langues. Cette prise de conscience représente une expérience positive pour un apprentissage ultérieur d'autres langues.
Chansons et jeux de rôle
Le matériel comprend également des chansons et des sketchs. Le contenu des chansons est cohérent avec le contenu des leçons, ce qui permet aux enfants d'apprendre des mots tout en s'amusant. Les sketchs stimulent l'utilisation du langage dans des situations «réelles», offrant ainsi aux enfants une approche détendue et ludique de la langue.
Utilisation d'exercices sur ordinateur
Nous avons également inclus dans le cours des exercices sur ordinateur. Ces exercices permettent aux élèves d'apprendre d'une manière adaptée aux besoins de chacun. Chaque enfant peut choisir le nombre d'exercices qu'il souhaite réaliser, faisant ainsi progresser son apprentissage à son rythme. De plus, l'utilisation d'un ordinateur pendant les cours motive souvent les enfants et rend l'apprentissage plus ludique.
Les exercices sur ordinateur faisant partie des cours enseignés à l'école, il est intéressant d'enseigner le cours dans une classe qui permet l'utilisation d'ordinateurs. Dans le matériel pédagogique, vous trouverez souvent des activités alternatives. Vous pouvez les mettre en œuvre si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas utiliser d'ordinateurs. Si aucune alternative n'est disponible, vous pouvez ajouter une activité de votre choix ou jouer à un jeu collectif (par exemple un jeu utilisant des enveloppes et permettant de proposer une activité similaire à celle qui serait faite sur ordinateur).
La nouveauté de ce cours est le recours à des exercices sur ordinateur, dans lesquels l'ordinateur crée des phrases grammaticalement correctes, mais parmi lesquelles la moitié seulement ont du sens. Les élèves peuvent également faire cet exercice à la maison – l'ordinateur générera autant de phrases qu'ils le souhaitent et ils devront déterminer si elles ont du sens. Cet exercice est extrêmement utile pour apprendre le sens des mots. Afin de déterminer si une phrase a du sens ou non, ils doivent connaître la signification du mot, et s'ils ne la connaissent pas, ils doivent la rechercher dans un dictionnaire ou demander à leur professeur. En répétant souvent cet exercice, ils apprennent le sens des mots sans les apprendre par cœur comme on pourrait le faire classiquement.
Pauses ludiques
L'activité corporelle est un élément généralement important pour les enfants, et en particulier pendant un processus d'apprentissage. C'est pourquoi nous vous recommandons de passer 5 minutes au cours de chaque séance pour jouer à un petit jeu physique. Le jeu ne doit pas être lié à l'apprentissage mais doit plutôt représenter une pause pour leur cerveau et un défi pour leur corps.
Devoirs à la maison
Le processus d'apprentissage de toute langue nécessite une acquisition de vocabulaire lié à un certain nombre de répétitions de chaque mot. Par conséquent, il est impossible d'apprendre avec succès une langue à raison d'une heure ou deux par semaine. Les devoirs représentent un pont vers l'apprentissage en continu et le succès. C'est pourquoi chaque leçon doit être complétée de devoirs à la maison. Parfois, il s'agit d'exercices qui doivent être imprimés, mais nous vous recommandons avant tout de motiver les élèves et de les inciter à utiliser les exercices disponibles sur le site, ce qui leur permettra de poursuivre le processus d'apprentissage de manière individuelle.
Retour au début